Démarchage téléphonique, soyez vigilants

Les démarcheurs sont nombreux et les appels téléphoniques incessants pour certaines personnes. Nous ne savons que croire dans le discours de certaines sociétés, prétendant que l’opération sera financée à 100%. Mais qui dit « démarchage » ne dit pas forcément « arnaque ». Pourtant, les nombreux abus recensés à propos de sociétés peu scrupuleuses justifient la méfiance qu’elles peuvent susciter.

Renseignez-vous sur l’entreprise

Afin d’instaurer un climat de confiance, les démarcheurs annoncent parfois être mandatés par l’Etat ou une société reconnue. Il est important de savoir que l’Etat et ses agences (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie [ADEME], Agence Nationale de l’Habitat [ANAH]…) n’effectuent aucun démarchage téléphonique. D’ailleurs l’utilisation abusive de logos d’entités publiques est un acte frauduleux.

La grande majorité de démarchages abusifs viennent de sociétés implantées dans toute la France. Soyez donc vigilant sur l’adresse de l’entreprise. Pourquoi ne pas choisir une entreprise locale, qui effectuera moins de déplacements ? Elle sera également à proximité pour intervenir lors de l’entretien ou la maintenance.

Il existe deux types d’installation pour lesquels les démarchages sont les plus fréquents, les panneaux photovoltaïques et l’isolation à 1€. Nous vous proposons d’en détailler les spécificités pour mieux comprendre.

L’installation de panneaux photovoltaïques

Tenez-vous en à ce qui est écrit

On vous a promis une somme confortable dans la revente annuelle d’électricité ? Une subvention importante de la part d’une flopée d’organismes ? Tout ce qui sera dit oralement sera impossible à prouver, et n’aura donc aucune valeur. Pas plus qu’un petit calcul griffonné sur une feuille de papier. Il vous appartient de vérifier l’éligibilité à des aides, dont les demandes constituent en principe une démarche personnelle.

Or, en 2018, il n’existe pas de crédit d’impôt ni de Certificats d’Economies d’Energie pour une installation photovoltaïque destinée à la revente d’électricité. En revanche, certains panneaux solaires assurant une production de chaleur peuvent être éligibles à ces aides.

Demandez un véritable devis

Les bons de commande sont souvent trop peu détaillés. Ils ne mentionnent pas toujours le modèle installé ni ses caractéristiques principales. Pourtant, c’est à partir de ces informations qu’on peut juger correctement du prix du matériel et des performances attendues.

Pour information, l’installation de panneaux photovoltaïques d’une puissance installée de 3 kWc (kiloWatt crête) coûte généralement entre 10 000€ et 11 000€.

L’isolation des combles à 1 euro

Faire isoler ses combles perdus ou son plancher bas à des prix défiants toute concurrence, c’est possible ? La réponse est OUI ! Grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’énergie (CEE) mis en place par l’Etat obligeant les grands fournisseurs d’énergie et de carburant à être responsables de travaux d’économies d’énergie.

Conséquence ? Une prime proposée par ces fournisseurs (appelés obligés) qui peuvent être un vrai coup de pouce pour financer votre projet. D’autant plus pour les ménages aux revenus modestes.

Cette prime doit être sollicitée avant l’engagement des travaux et impose le recours à une entreprise labellisée RGE (Reconnue Garant de l’Environnement). Elle peut aussi être proposée directement par l’entreprise et être déduite directement de la facture, ce qui permet parfois d’obtenir un reste à payer nul.

Attention cependant, pour bénéficier d’une isolation à seulement 1€, il ne faut pas dépasser un plafond de revenus qui dépend du nombre d’occupants. Il faut aussi être propriétaire occupant d’un logement âgé de plus de deux ans. Pour les propriétaires bailleurs, l’opération est également possible si les locataires satisfont les critères de ressources.

Enfin, pour aboutir à un reste à charge de 1€ (voire zéro !), les sociétés vous proposant cette opération ont dû optimiser leur prestation. Cela se traduit fréquemment par l’obligation d’un chantier simple (combles facilement accessibles, plancher débarrassé) et à une absence de possibilité de choisir l’entreprise ou le type d’isolant appliqué.

Redoublez de vigilance

Si l’isolation des combles à 1€ n’est pas un mythe mais un dispositif réel mis en place par l’Etat, il convient malgré tout d’être vigilant suite aux dérives dues à certaines sociétés dont la qualité des travaux peut être remise en cause. Nous vous recommandons de :

  • Demander un devis détaillé
  • Exiger une visite de chantier préalable au devis
  • Demander le certificat RGE de l’entreprise
  • Discuter de points importants pour la durabilité et l’efficacité de l’isolation :
    • Dépose éventuelle de l’ancienne isolant
    • Mise en place de pare-vapeur ou de membrane d’étanchéité éventuels
    • Repérage des réseaux et protection des points électrique
    • Isolation et étanchéité de la trappe d’accès

Dans tous les cas, si vous souhaitez vérifier la pertinence des solutions proposées, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre ALEC ou votre Espace Info Énergie le plus proche. En cas de signature pour un démarchage à domicile, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours pour renoncer au projet. Passé ce délai, un retour en arrière est plus difficile et risque de nécessiter un recours juridique.

Coup de pouce économies d'énergie