Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020, vers les énergies renouvelables

Le « Coup de pouce économies d’énergie », lancé par le gouvernement en février 2017 pour une durée d’un an se voit renforcé et réorienté vers les énergies renouvelables et ce jusque 2020.

Ce dispositif permet aux ménages, sous conditions de ressources, de bénéficier d’une prime pour les aider à financer certains travaux d’économie d’énergie. Le ministère de la transition écologique et solidaire, devant le succès du dispositif, a décidé de renforcer pour les deux années à venir le « Coup de pouce économies d’énergie », en y apportant toutefois quelques modifications.

Place au énergies renouvelables

Auparavant attribuée pour les travaux de remplacement d’une chaudière par une autre à haute performance (gaz ou fioul) ou à bois, cette prime vise désormais uniquement l’installation d’équipements à énergie renouvelable, et ce uniquement si vous procédez au remplacement d’une chaudière au fioul. Exit également les équipements électriques précédemment inclus, comme les « programmateurs centralisés pour radiateurs électriques » et les « émetteurs électriques à régulation électronique à fonctions avancés ». Les travaux éligibles au dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » pour la période 2018-2020 sont les suivants :

  • Installation d’une chaudière à biomasse, jusqu’à 3000 €* de prime
  • Installation d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau, jusqu’à 3000 €* de prime
  • Installation d’un système solaire combiné, jusqu’à 3000 €* de prime
  • Installation d’une pompe à chaleur hybride, jusqu’à 3000 €* de prime
  • Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R existant, jusqu’à 500 €* de prime par logement
  • Isolation des combles, jusqu’à 15 €* par m² de prime

*  sous conditions de ressources

Comment bénéficier du « Coup de pouce économies d’énergie » ?

Si vos ressources vous rendent éligibles à la prime (vérifiez ici votre éligibilité) et que vous envisagez de réaliser un ou plusieurs travaux cités précédemment, il faut pour cela choisir un des partenaires signataires de la charte. En effet ces primes sont présentées sous forme d’une bonification des certificats d’économies d’énergie financés par les entreprises fournisseur d’énergies.

Pour que votre demande soit valide, il faut impérativement la faire avant d’avoir signé le devis que vous aurez réalisé au préalable auprès d’un professionnel RGE. La marche à suivre complète est disponible sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Les entreprises signataires de la charte ne sont pas encore disponibles. Le ministère indique en revanche que « La liste des entreprises signataires de la charte « Coup de pouce économies d’énergie » pour cette opération sera mise en ligne prochainement ».

Rénovation bâtiment ancien